Bienvenue au pays de Bouddha

Quitter la fraicheur et l’air pur des plaines néo-zélandaises pour arriver dans l’immense et chaleureuse fourmilière thaïlandaise que représente Bangkok est un véritable choc sensoriel ! Si, si, je vous jure ! Mes 5 sens ont été mis à contribution dès le pied posé sur le sol thaïlandais. Le bruit incessant des klaxons, l’odeur pestilentielle des millions de milliards de tuk-tuk (j’exagère un peu sur le nombre), la chaleur humide de l’atmosphère, la lumière criarde des buildings et le goût épicé du plat acheté au coin de la rue forment un joli brouhaha sensoriel. Au pays de Bouddha : « fini le calme, bonjour  la pagaille » !

Bangkok#1_3
Bangkok#1_2 Bangkok#1_11
Bangkok#1_6

Après un léger temps d’adaptation à cet environnement bouillonnant, j’ai enfin commencé la visite de Bangkok. Bangkok ce sont des temples, beaucoup de temples. Le plus célèbre et le plus ancien : Wat Pho,  le temple du Bouddha couché.  En effet, Bouddha est représenté selon 4 postures : assis en lotus, debout, en marche et couché. Ce qui est assez impressionnant avec ce temple c’est que le buddha mesure 45 mètres de long et 15 mètres de haut. La statue est immense comparé à la dimension de l’enceinte dans laquelle elle repose !

Bangkok#1_1
Bangkok#1_4
Bangkok#1_5

Il y a aussi Wat Arun, le temple de l’Aube qui se situe sur l’autre rive de la Chao Phraya, fleuve qui ondule à travers la ville. Vous l’aurez compris, j’ai dû emprunter un bateau pour rejoindre l’autre côté. Pas n’importe quel bateau, la version thailandaise du « Radeau de la méduse » . Une planche de bois, quatres bancs vissés un peu n’importe comment et « en avant ! ». Je suis arrivée saine et sauve en face de Wat Arun. ;) Ce temple est un peu différent des autres puisqu’il s’inspire de l’architecture Khmer. Après avoir gravi l’escalier très raide avec plus ou moins d’agilité, je suis arrivée à près de  80 mètres de hauteur, reprenant un peu mon souffle pour admirer la vue imprenable sur Bangkok.

Bangkok#1_13
Bangkok#1_7 Bangkok#1_8 Bangkok#1_9
Bangkok#1_10

J’ai eu une chance incroyable lors de ma venue dans cette ville : c’était l’anniversaire du Roi, Rama IX. Non seulement la ville était entièrement décorée pour l’occasion mais les thaïlandais s’étaient tous habillés en jaune, la couleur de sa sérénissime Majesté. Des milliers de portraits de Rama IX (plus ou moins jeune) ornaient les buildings, les poteaux, les lampadaires… D’immenses parterres de fleurs jaunes embellissaient les devantures des bâtiments. « Long life to the King!  » « King is eternal!  » « I love my King! » pouvais-je lire sur les tee-shirt des thaïlandais.

Bangkok#1_15 Bangkok#1_17
Bangkok#1_18
Bangkok#1_16

Trois jours de festivité non stop pour l’anniversaire de l’homme le plus aimé de Thaïlande. L’autorité du roi de 87 ans a été mis en défaut par des coups d’État à de nombreuses reprises. Néanmoins, avec près de 68 ans de règne à son actif, Rama IX est un des souverains de Thaïlande les plus vénérés.  J’ai appris un peu plus tard que le jour de l’anniversaire du roi on fêtait également dans le pays… la fête des pères. Tout un symbole ! Alors même si je n’ai pas revêtu la couleur fétiche, j’ai néanmoins allumé mon petit cierge jaune (lui aussi) en l’honneur du King. ;)

Bangkok#1_21
Bangkok#1_14
Bangkok#1_20
Bangkok#1_19

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *