Akaroa – Welcome to French territory

Prendre un bon bain de soleil à Abel Tasman c’était génial mais avant de quitter le pays des maoris je tenais absolument à visiter Akaroa, une petite ville portuaire située au sud de Christchurch. Le mieux dans tout ça, c’est qu’Akaroa a des origines françaises et le charme qui va avec ! Cocorico ! (Again!)

Akaroa@mypictureis10roupees_2
Akaroa@mypictureis10roupees_4
Akaroa@mypictureis10roupees_3

Petit aparté historique. En 1836, la Nouvelle Zélande est toujours aux mains des tribus maoris et les premiers explorateurs français achètent une parcelle de terre pour une somme très modique. Le problème avec nous les français c’est que nous sommes parfois un peu lents à la détente. Du coup, lorsque les premiers colons arrivent sur la  péninsule en 1840, les britanniques ont déjà pris le contrôle entier de l’île. Ô ces roastbeefs ! Un peu coincés sur leur bateau les français ont été contraints de débarquer et d’accepter la domination anglaise. Si les anglais ont eu le contrôle de la ville, les français quant à eux ont bel et bien eu une influence sur son architecture…

Akaroa@mypictureis10roupees_5
Akaroa@mypictureis10roupees_7
Akaroa@mypictureis10roupees_11
Akaroa@mypictureis10roupees_10

Encore aujourd’hui, lorsque l’on se promène dans le village, les rues portent le nom de Jolie, Lavaud et compagnie. On y trouve de charmantes maisons colorées aux jardins fleuris, des restaurants aux noms français et des boutiques de souvenirs (je crois n’en avoir jamais vu autant qu’en Nouvelle-Zélande). J’ai eu la chance de tomber sur un petit marché local et de déguster un délicieux pain au chocolat. Délicieux et très cher : $6 pour une pate feuilletée avec deux bouts de chocolat ! Oui c’est un peu du vol mais c’est à ce prix que j’ai retrouvé l’espace de 5 minutes une saveur si familière. La gastronomie de notre cher Pays est unique et sans pareil, croyez moi !

Akaroa@mypictureis10roupees_9
Akaroa@mypictureis10roupees_8
Akaroa@mypictureis10roupees_12

Avant de quitter Akaroa et la Nouvelle Zélande, j’ai fait ami-ami avec un gros chat très câlin. Je l’aurais bien ramené avec moi. Le seul problème c’est que je crois savoir que l’on mange du chat en Asie…  Vous l’aurez compris l’aventure en Nouvelle-Zélande s’arrête ici. Prochaine destination l’Asie et plus précisément la Thaïlande ! Je pense que le choc des cultures va être intense.

Akaroa@mypictureis10roupees_13

Sans transition, je voulais remercier chaleureusement Valentine et Hugo, deux français rencontrés sur le bord d’une autoroute pommée en Australie. « Merci pour tous vos conseils les Strasbourgeois » ! ;)

Akaroa@mypictureis10roupees_14

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *